Les différents types de verbes

      Aucun commentaire sur Les différents types de verbes

1 – Les auxiliaires

Les verbes être et avoir se distinguent des autres verbes par la possibilité de les employer de différentes façon.
Ils peuvent bien entendu être utilisés comme des verbes « comme les autres », cas où être prend le sens d’exister, et avoir de posséder.

2 – Verbes d’état et verbes d’action

La distinction entre les verbes d’état et les verbes d’action est assez facile à faire. Sont des verbes d’état ceux qui donnent une indication sur l’état dans lequel se trouve le sujet, ils servent souvent à introduire un attribut. Néanmoins, la plupart des verbes sont des verbes d’action. Il s’agit des verbes qui désignent l’action faite par le sujet.

* Les verbes attributifs
La majorité des verbes d’état servent à introduire un attribut (un nom ou un adjectif) pour donner une information sur le sujet. Il s’agit du verbe être de ses variantes (paraître, devenir, sembler…)

3 – Verbes transitifs et intransitifs

* Les verbes intransitifs :
Ces verbes sont appelés intransitifs car ils ne peuvent avoir de complément d’objet, leur action ne s’exerce pas sur un objet. Ils peuvent cependant être suivis de compléments circonstanciels.
Ex : Le chat dort sur le canapé.
Il s’agit d’un complément circonstanciel de lieu.

* Les verbes transitifs :
Il s’agit des verbes d’action accompagnés d’un complément qui désigne l’objet sur lequel s’exerce l’action.
On distingue deux catégories de verbes transitifs :
–Les verbes transitifs directs
–Les verbes transitifs indirects

On les distingue par la construction du complément d’objet qui les accompagne.

■ Le complément d’objet des verbe transitifs direct se construit directement, sans préposition après le verbe. Autrement dit, ils sont accompagnés d’un complément d’objet direct. Si on met la phrase à la voix passive, le complément devient le sujet de la phrase.
Ex : Le chat mange la souris.
(la souris est le COD de manger)

■ Les verbes transitifs indirects, quant à eux, sont accompagnés d’un complément d’objet introduit par une proposition, à ou de le plus souvent. Il s’agit d’un complément d’objet indirect.
Ex : Je parle à ma mère.
(à ma mère est le COI de parler)

4 – Les verbes perfectifs et imperfectifs

On appelle verbes perfectifs les verbes qui désignent une action limitée par le sens du verbe lui-même, elle ne peut pas se dérouler au-delà.
Ex : Arriver, trouver… On ne peut pas continuer à arriver ou à trouver lorsque cela est accompli.

À l’inverse, les verbes imperfectifs n’imposent aucune limite temporelle, ainsi, on peut continuer à marcher même lorsqu’on a fait beaucoup de chemin.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *