Le Scribouillard s’invite chez Momie Grenoble

Hier, l’association Le Scribouillard s’est invité à la librairie Momie Grenoble le temps d’un après-midi. Confortablement installés au coin bar de la librairie, nous avons pu rencontrer toute sorte de scribouillards, déjà confirmés ou bien encore hésitants, venus discuter avec nous et nous présenter leurs projets et leurs envies.

L’équipe du Scribouillard vous remercie de votre intérêt, c’était un vrai plaisir de discuter avec vous tous. Nous espérons que ces rencontres marqueront le début de belles collaborations et que nous saurons vous aider à développer et à vivre votre passion pour l’écriture. L’association démarre désormais son activité d’aide et de conseils personnalisés avec des demandes de jeunes scribouillards qui nous ont déposé leur texte ; nous avons hâte de lire vos œuvres !

Nous sommes également heureux de vous annoncer que l’événement a permis l’agrandissement de notre petite communauté, puisque nous accueillons six nouveaux membres : bienvenue à vous tous !

Un grand merci également à la librairie Momie pour son accueil !

Durant cet après-midi d’échange, les scribouillards ont pu s’adonner à quelques jeux d’écriture dont vous trouverez le résultat final ci-dessous. Bravo à tous et merci de votre participation, nous espérons que ces quelques jeux vous ont amusé.

Les jeux du Scribouillard :

Cadavre Exquis
Le but d’un cadavre exquis est de réaliser un texte à plusieurs mains sans toutefois savoir ce qu’on écrit les autres participants. Aucune logique, aucune cohérence, mais l’expression de l’imaginaire de chacun pour un résultat des plus atypiques. Chaque retour à la ligne marque la participation d’un nouveau scribouillard.

Le jeune garçon s’assit et contempla le ciel. Il respira l’ai frais du printemps et manqua de s’étouffer ; sacré rhume des foins ! Il était en train de renifler, lorsque son regard croisa celui de l’animal. La vue brouillée par les larmes, il l’appela doucement pour qu’il s’approcha.
Pourtant, alors qu’il amorçait un mouvement vers lui, il se recula vivement, soudainement angoissé. En un instant, il fit demi-tour et partit en courant. Il était désormais seul et plus personne ne lui viendrait en aide. Tout était fini, il le savait.
Mais José arriva, perché sur son dragon et en une fraction de seconde crache son feu puissant.
La forêt se mit à brûler, mais Clothilde éteignit le feu grâce à la rivière non loin de là.
La dryade, seigneur des trésors et gardienne des lieux, apparut et remercia l’héroïne.
Cette dernière, très humble, assura que ce n’était pas nécessaire et reprit ses affaires. Elle regarda une dernière fois derrière elle puis elle quitta les lieux. Nul ne la revit jamais dans les environs.
Peut-être reviendra-t-elle un jour.
Ou peut-être pas, mais pour l’instant, les choses sont ce qu’elles sont, tout peut arriver, on ne sait jamais ce qui nous attend, il faut toujours se préparer à tout en cas d’urgence. Et faire de chaque moment une drôlerie, une farce, et mettre de côté la grisaille.
La joie est avec nous, la douleur est mise de côté pour laisser place au délice qu’est la vie.

Un mot pour une phrase
Le principe est simple, je vous donne un mot et vous devez former une phrase en commençant chaque mot par une lettre du mot imposé. Le mot était ECRITURE (quelques petits ratés, mais l’important n’est-il pas de s’amuser et de participer ?)

Éviter ces ratures inimitables très usées redevient élégant.
Élaborer cette irrésistible tournure universelle reliant élégamment.
Envoyer ce récit illuminer toute une région enchantée.
Encore ces risibles imitations tellement uniques, rares exactions.
Émile ce rêveur invente toujours une route enchantée.
Écouter ce rigolo instant…
Et crotte, Régis insulte toujours un relou ébouriffé.
Et chaque rire intente trouve une réelle émotion.
En criant « rêves » il toucha une rose éclose
Encore cette rage incessante, tortionnaire, urticante, rare, et…

Complétez la phrase
J’écris pour

Rêver
Respirer
M’évader
Me vider la tête
Mettre des mots sur ce que mon imaginaire arrive à créer et le partager
Plonger la tête dans la douceur des rêves
Créer mon mondre
Que le postier sache où livrer mes colis…

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *