Les verbes de parole

      Aucun commentaire sur Les verbes de parole

Comme nous l’avons vu dans la deuxième partie sur les dialogues, il est important de savoir varier les verbes de parole. Une utilisation trop répétée des « dit-il » ou « répondit-il » peut être lourde et agaçante pour le lecteur, sans parler du fait que cela peut nuire au rythme de votre récit. Pour vous aider, le Scribouillard vous propose une liste (non exhaustive) de verbes de parole que vous pouvez employer pour donner plus de profondeur à vos dialogues. De plus, certains verbes expriment déjà une intention ou une tonalité, il est donc inutile de les assortir d’un complément.

Par exemple, plutôt que « dit-il tout bas », utilisez « murmura-t-il », mais pas « murmura-t-il tout bas » car le verbe murmurer sous entend déjà que le locuteur parle à voix basse.

Attention cependant à ne pas en abuser ; dans un dialogue bien construit, vous devez parfois être en mesure de ne pas utiliser de verbes de parole. Notez que les incises desservent parfois vos dialogues en coupant leur rythme, pensez donc à bien les doser.

aboyer croasser gronder réclamer
acclamer déblatérer grogner remarquer
admettre déclamer hurler répliquer
annoncer déclarer s’indigner répondre
appeler demander injurier rétorquer
avouer dire insulter rigoler
babiller discuter interroger rire
bâiller s’écrier jacasser ronchonner
balbutier s’esclaffer se lamenter ronronner
bégayer s’étonner marmonner s’énerver
bramer s’exclamer maugréer sangloter
bredouiller expliquer mentir siffler
caqueter exprimer minauder souffler
chanter se fâcher murmurer soupirer
chuchoter flatter piailler susurrer
contester gazouiller pleurer tonner
cracher geindre pleurnicher se vanter
 crier  gémir  râler

Dans vos commentaires, n’hésitez pas à partager avec nous les verbes de parole que vous utilisez pour vos incises !

Retour à Les dialogues Partie 2 : Utiliser les dialogues

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *